[AKB48 53rd single] - Sentimental Train

Toutes les actualités sur les AKB48.
Post Reply
User avatar
KingKong48
Upcoming Members|Upcoming Members|Upcoming Girls
Posts: 95
Joined: 05 Jun 2016, 20:52
Oshimen: Yamamoto Sayaka
Groupe préféré: NMB48
Team préféré: Team N

[AKB48 53rd single] - Sentimental Train

Post by KingKong48 » 28 Sep 2018, 20:31

MON AVIS SUR : AKB48 – SENTIMENTAL TRAIN (Tartinette Edition)


Image

53ème single AKB, dit « du sousenkyo », Sentimental Train a été victime d’emblée d’un évènement inédit, celui dêtre privé de sa N°1, ce que nous appelerons « l’affaire Jurina ». Alors que son visage semblait des plus souriant durant l’émission, le monde est frappé de stupeur quand soudainement, en plein Podcast48, Jurina, gagante du Sousenkyo de Nagoya en juin dernier, se retire pour « poor health ». Alors c’est vrai que au Sousenkyo, on a senti un peu de fébrilité physique et psychologique chez Jurina (la présence de Misaki dans la salle pouvant expliquer ses bouffées émotionnelles, bien que ce ne soit qu’une hypothèse, car il y a eu aussi cette affaire d’altercation avec des faux fans), mais quand même, son hyatus reste un choc. Et ce choc, il va se répercuter sur le single pour plusieurs raisons 

La première raison, c’est l’absence de Jurina sur les pochettes, laissant la place a un beau ciel bleu. A la limite, récupérer une ancienne photo et faire un vieux montage « catalogue LIDL» aurait été probablement plus juste, pour une fois qu’elle gagnait, ils auraient au moins pu lui accorder le droit de figurer sur les pochettes d’une manière ou d’une autre...

Image
(en haut à droite, c’est Jurina...)

Image
(pour faire simple, les éditions « régular » sont carrément moches avec leur carrés,
donc on se contentera de s’extasier sur les visuels des editions limited, bien plus jolis
)

La seconde raison c’est que dans le clip, et c’est la que l’affaire Jurina fait du tort à ce single, c’est que Jurina n’étant pas là, sa présence est remplacée par une caméra subjective, mais aussi par des phase de dessins et surtout un model virtuel assez ignoble réalisé avec une technologie qui date bien de plus de 10 ans. Et ça, ce fut le sujet N°1 à la sortie du clip et au final, la qualité des chansons a été très peu évoquée. Et c’est un peu dommage car ce single, c’est probablement le plus homogène et le plus qualitatif depuis bien longtemps chez les AKB48. En plus, il y a un clip/une chanson de plus du fait de l’ajout de la catégorie 81/100. Vous noterez donc l’exploit de créer presque un album complet (7 chansons, et même 8 avec la theater, on s’en rapproche) en évitant, comme on va le voir ci dessous, la ou les chansons bouche-trous qu’on trouve la plupart du temps.


LA FACE A : SENTIMENTAL TRAIN (SENBATSU)

Image
(La center, elle est au centre avec la cape d’invisibilité)

Le clip est allongé par des séquences au début et à la fin pour mettre dans l’ambiance particulière du clip ou Jurina est implémentée par divers artifices comme le dessin (à la manière d’un Hotel Dusk sur Nintendo DS, malheureusement, sans les animations ici), la fameuse version CG (computer graphics) techniquement vieille de plus ou moins 10-15 ans, de façon subjective ou avec une doublure de dos (non, le rôle n’est pas tenu par Haruppi pour ceux qui demandent…)
L’idée en soit est louable et on voit bien qu’ils ont cherché des solutions. Malheureusement, si les idées sont plutôt bonnes et louables, elles pêchent par un manque de moyens. Au final, le résultat fait très amateur ou en tout cas en retard sur son temps et ça gâche complètement le clip.

Beaucoup ne retiendront que ça. Et pourtant ce « se n chi me n ta ru to re i n » (si c’est écrit comme ça sur la pochette d’abord !), c’est une bonne face A. Musicalement, c’est très agréable, avec un instru riche quand on y prête le minimum d’attention. Et en plus c’est bien mixé, les différents sons et les voix ne sont pas étouffés les uns par les autres. Du tout bon. Le chant est dynamique et la chanson est elle aussi très agréable a écouter.

En l'absence de Center, lors des parties de chorégraphie, Sakura et de Suda Akari (qui fait des cosplays de Milky version dark au Janken, à moins que ce ne soit un hommage déguisé à Johnny Clegg, le zoulou blanc, mais j'ai des doutes), font le taff devant, et derrière il y a de la consistance. A la limite le CG sur ce segment n'était pas indispensable, les autres artifices étant bien plus réussis.

Je trouve que par certains aspect, la chanson fait un peu NOGI par la douceur des voix et la légèreté de l’instru. En tout cas, j’aime beaucoup cette face A. Si Jurina n’avait pas dû s’absenter, je pense qu’on se serait souvenu de cette face A comme une très bonne face A AKB48. En plus le senbastu est sympa (même si il manque au moins Mirurun, c’est évident ! ^^).


LES AUTRES CHANSONS


SANDAL JA DEKINAI KOI (UNDERGIRLS)
Image
(OK, la il n’y a pas trop de décor, mais c’est pour faire ressortir les robes)

Image
(Pyjama party… dans la forêt, avec… un machin à l’arrière)

Changement radical d’ambiance avec la face B « titulaire » et les undergirls. L’ambiance mi-latino-cubaine de l’instru avec pour une fois des « trompettes » de qualité et bien utilisées (enfin !) est vraiment une réussite. La encore, beaucoup de subtilité dans l’instru tout au long des quelques 4’20 de la chanson. Un véritable régal. La partie vocale est aussi très plaisante (même si du coup, on ne distingue personne en particulier). Bref une bonne chanson assez cool et relaxante, sans pour autant être ennuyeuse grâce a son petit rythme constant.

Je retiens du clip des robes bleues sympa, des pyjamas (?) et un effort pour faire un beau décor avec trois francs et six sous (un peu de verdure, les rideaux de la révolution de shinbaka et un projecteur pour les effets de lumières).

Quand on voit le clip, on se dit quand même que dans les undergirls, il y a aussi du très très trèèèès beau monde et un dispatching multi groupe assez sympa (en fait c’est simple, c’est presque un 2ème senbatsu).


TOMODACHI JA NAI KA - NEXT GIRLS (TYPE A)

Image
(allez, tous ensemble, Oide Shampoo lalalalalaaaaa)

Le clip a le mérite de rappeler qui est dans ce groupe des Next girls dès le début (Juin, c’est déjà loin), dont Cherprang des BNK48. La chanson est très classique, mais reste dans la bonne moyenne des productions « classiques ». Je pense qu’il s’agit néanmoins de la moins bonne chanson de tout le single (et si la moins bonne est franchement correcte, c’est plutôt une bonne nouvelle pour l’ensemble du single).

En ce qui me concerne, l’intérêt principal de ce clip qui se passe dans un bowling (des années 60 ?) c’est moins Cherprang que Nakai Rika (que j’aime beaucoup) et surtout Suenaga Oka (qui m’a quand même fait reprendre le train SKE pour lequel j’avais un peu perdu l’intérêt depuis le départ de Shibata Aya, j’avoue). Après, il faut vraiment être fan spécifiquement de quelqu’un de ce groupe pour ne pas perdre son temps car le clip en lui même n’a pas beaucoup d’intérêt sinon.


ARU HI FUI NI... - FUTURE GIRLS (TYPE B)

Image
(Un clip avec des associations inhabituelles mais toujours avec des beaux sourires.)

Image
(C’est une expérience pour NMB48 to manabukun ?)

Le désormais obligatoire clip avec des bordures blanches dégueulasses donne quand même l’occasion de voire Komi et Kokochan évoluer sur les même images (par exemple). C’est pas tous les jours et c’est ce qui est cool avec les clip du single du Sousenkyo. Et puis perso, je pense qu’un clip ou Nagisa essaie de faire décoller une vache et ou on gonfle des ballon dans la bonne humeur c’est forcément un bon clip.

Pour ne pas gâcher, la chorégraphie et toute mignonne. L’instru est basique mais fonctionne plutôt bien. Le chant est doux et la chanson passe comme une lettre à la poste. Il manque peut être quelque chose de marquant pour en faire une face B marquante par contre.

Apparemment l’histoire du clip c’est la mise en pratique des recherches scientifiques de Kuranoo Narumi pour voler avec des ballons, mais qui au final se fait bizuter par les 15 autres filles. Elle finira par mourir de faim coincée dans le plafond. C’est terrible !


HITONATSU NO DEKIGOTO - UPCOMING GIRLS (TYPE C)

Image
(la robe party… dans la foret… avec des guirlandes)

Attention, on tiendrait bien la LA chanson du single. Déjà l’instru est très intéressant varié, un minimum original et bien foutu, mais c’est surtout le chant qui est magnifique. Mention spéciale à Goto Moe qui fait une magnifique center.

En plus de ça, le clip est beau : entre les plans à l’extérieur très lumineux (soleil+nature+robes et chapeaux blancs) et les plan de nuit avec arbres et lumières (+ robes blanches) c’est sans doute le clip le plus visuel du single. Je ne sais pas trop pourquoi, mais ça me fait penser à du Ghibli tant le soin au détail est très poussé et pour l’atmosphère spéciale qui se dégage de la chanson et du clip.

C’est le clip et la chanson à ne pas rater selon moi.


NAMI GA TSUTAERU MONO - 10TH WORLD SENBATSU GENERAL ELECTION COMMEMORATIVE CATEGORY (TYPE D)

Image
(Yukata Party… sur la plage… sans David Hasselhoff)

La fameuse catégorie pour quand même recaser les 2 NMB48 dépouillées chacune de 20 000 votes par maître Véreux et ses deux acolytes faux policiers, (M Enfoiros et M Podvin) afin de pouvoir caser les 2 BNK48 et faire wouhou, vous avez vu, ce world sousenkyo de malade ! (oui je sais je fabule, il faut bien que je raconte des conneries, sinon c’est chiant à lire) Bref !

Si la chanson ne se détache pas du lot, elle a le mérite de m’avoir fait passer un bon moment. L’intru est cool, le chant est léger. C’est vraiment une chanson sans prise de tête.

On notera que le clip est tourné en 4/3 (en grande partie) avec un léger effet vieille VHS ou rétroprojecteur sur les bords et que c’est un clip Yukata (ou plutôt Yuukata). Le passage remarquable du clip est celui sur le sable (ou plutôt le Saeble) et son finale de nuit puis de jour avec rotation, très jolis plans.



Suki no Tane - SHOWROOM Senbatsu (TYPE E)

Image
(Une cube party... non allez, j'arrête !)

Comme au loto, la chanson subsidiaire peut rapporter gros ! C’est probablement l’une des chanson qui m’a le plus plu avec Hitonatsu no Dekigoto et Sandal ja Dekinai Koi.

Instru essentiellement électronique de très très bonne facture, chant entraînant, ça c’est une chanson comme j’aime.

Le clip, c’est un peu comme Parting Shot des SKE48, mais en plus coloré, qui aurait fusionné avec Densetsu no Sakana (notre étalon électronique). Beaucoup de très beaux effets de lumières ou visuels rendent le clip vraiment très beau. Si on pouvait avoir que des clips de ce niveau au minimum, ce serait déjà pas mal.

A voir et a écouter, c’est KingKong validé.


YURI WO SAKASERU KA ? (Theater)

A priori, car il n’y a pas de clip et je ne l’ai pas écouté pour la theater (comme d’ahb), il s’agit du générique de Majimurai Gakuen qui est une chanson plutôt sympa dans la continuité des séries précédentes. J’aime bien.


CONCLUSION

Un single franchement pas mal du tout avec une bonne face A et des faces B sans véritable titre faible. Mieux, on a des très bonnes faces B assez variées comme Hitonatsu no Dekigoto, Suki no Tane et Sandal ja Dekinai Koi. Les clips ont pour une bonne partie des visuels intéressants. A defaut de tout péter, on a un truc qui tient bien la route dans son ensemble. Et maintenant que Jurina is back, on peut (peut être) arrêter de parler de ce CG et écouter la chanson. Youpi !

Post Reply